• Le chateau Oranienstein
     


    Les traces de la maison royale hollandaise mènent jusqu'à Diez. C'est ici que vivaient les ancêtres directs de la reine des Pays-Bas. Le château Oranienstein fut érigé au 17e siècle en tant que siège de veuvage de la princesse Albertine Agnès de Nassau-Dietz, née princesse d'Orange. En mémoire de son grand-père, Guillaume d'Orange, elle appela le château construit sous l'influence hollandaise dans un style pré-baroque « Oranienstein ». Sa belle-fille, Henriette Amalie de Anhalt-Dessau, fit agrandir et transformer le château à partir de 1697. Castelli et Genone originaires de Tessin ont réalisé des stucs impressionnants d'après des modèles de l'architecte franco-hollandais Daniel Marot. Les fresques des plafonds ont été réalisées par l'artiste hollandais Jan van Dyck.

     Lors d’une promenade tranquille à travers la vieille ville pittoresque, vous découvrirez la magnifique église collégiale et le château comtal. Les ruines comme celles du château de Laurenburg ainsi que les résidences seigneuriales d’Oranienstein et de Schaumburg attendent impatiemment d’être découvertes. La palette culturelle diversifiée comprend à côté de Shakespeare également des séries de concerts de premier ordre, spectacles de plein air, fêtes populaires et expositions diverses.



    L'intérieur du chateau




    La Chapelle



    Face du chateau


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique