• Heidelberg, capitale de la région du Kurpfalz, se situe au coeur de la vallée du Neckar, au sud de l'Odenwald,  et jouit d'un climat particulièrement doux. Au cours de l'histoire, la beauté d'Heidelberg a séduit de nombreux poètes, peintres et scientifiques. Au début du 19e siècle, la ville devint  le centre européen du mouvement romantique. Les poètes Armin, Brentano et surtout Eichendorff furent témoins de cet âge d'or de la ville. Fondée en <st1:metricconverter style="color: rgb(153, 0, 0);" productid="1385, l" w:st="on">1385, l</st1:metricconverter>'université d'Heidelberg, la plus ancienne université germanophone, attire aujourd'hui encore de nombreux étudiants du monde entier.

    D'innombrables monuments témoignent de ce passé historique agité. Si vous vous rendez au château, vous accéderez à un jardin nommé autrefois 'Hortus Palatinus' et qui fut agencé au 17e siècle. Depuis la terrasse du jardin, la vue sur Heidelberg et le Philosophenweg (Chemin des Philosophes) situé de l'autre côté du Neckar est superbe. Dans la cour du château, vous admirerez des monuments de tous âges, ainsi que <st1:personname productid="la Grande Terrasse" w:st="on">la Grande Terrasse</st1:personname> et le Grand Tonneau. <o:p></o:p>
    La vieille ville (Altstadt), tout en longueur sur les rives du Neckar, se traverse à pied en empruntant La "Hauptstraße" (la rue de l'école)

    Regarder et fouiller, cela vaut la peine et pas uniquement dans <st1:personname productid="la Hauptstrasse" w:st="on">la Hauptstrasse</st1:personname>, rue commerçante et centre culturel de Heidelberg, mais aussi dans les rues latérales de la vieille ville avec leurs nombreux magasins d’antiquités comme par exemple la « Untere Strasse », autour de la «Heiliggeistkirche » ou la « Plöck »
    Enfin, comme toute ville universitaire qui se respecte,  Heidelberg est très vivante, jeune et festive. Pour les amateurs, ambiance typique de "Weinstube" garantie!


    Le Vieux Pont (construit par les romains)



    Sur le Vieux Pont

    Pont Monpellier


    Vue sur le chateau




    Vue sur la veille ville et l'église "Heiliggeist" ou je me suis marié


    Vue sur le chateau le jour


    et la nuit



    en automne


    Plastique un peu bizarre, et en plus elle bouge


    La Mairie


    Vue sur le Neckar


    Vue globale sur Heidelberg et les plaines du Rhin













    <o:p></o:p>


    votre commentaire
  • MÜNCHEN

     
    Munich (München)  est la troisième plus grande ville d'Allemagne après Berlin et Hambourg. Elle est la capitale de <st1:personname productid="la Bavière" w:st="on">la Bavière</st1:personname> et se situe entre 482 et <st1:metricconverter productid="579 mètres" w:st="on">579 mètres</st1:metricconverter> d'altitude. Munich est traversée par l'Isar. Aux alentours de Munich se trouvent un grand nombre de lacs, par exemple le Tegernsee, l'Ammersee, Wörthsee ou le Starnberger. En 1156 Heinrich der Löwe, duc de Saxe, reçoit de Barberousse le duché de Bavière pour récupérer la taxe sur le sel des mines de Bad Reichenhall, perçue jusque là par l'évèque de Freising, il incendie volontairement le pont de l'évêché existant à Unterföhring, et édifie un pont en amont au niveau de l'île sur l'Isar à la place de l'actuel pont, la Ludwigsbrücke.  On parle pour la première fois de Munich en 1158 en tant que Villa Munichen (le nom Munich, München en Allemand vient des moines Mönchen). Avec le pont, et donc avec le marché du sel, Munich s'empare du droit de la monnaie et de douanes. En 1180, Otton de Wittelsbach devient duc de Bavière et fonde une dynastie qui règnera sur la région jusqu'en 1918. Au XIIIe siècle, Munich reçoit une charte communale et des fortifications. En 1255, le duché de Bavière est séparé en deux parties et Munich devient la capitale de <st1:personname productid="la Haute-Bavière. En" w:st="on">la Haute-Bavière. En</st1:personname> 1327, la ville est détruite par un incendie et l'empereur Louis IV la fait reconstruire assez rapidement. Bien que Munich devienne ville de résidence de l'Empereur en 1328 la croissance de Munich en une grande ville ne se fit que 450 ans plus tard. En 1632, durant la guerre de Trente Ans, la ville tombe aux mains de Gustave II Adolphe de Suède. Et en 1634 la peste lui fait perdre les 2/3 de sa population. Entre 1651 et 1679, sous le règne de l'électeur Ferdinand Marie et grâce à sa femme Henriette Adélaïde de Savoie Munich s'enrichie de monuments de style baroque italien (Theatinerkirche, château de Nymphenbourg...) En 1705 la ville retourne sous le patronage des Habsbourgs. L'académie bavaroise des sciences est créée en 1759. Sous le règne de Louis Ier roi de Bavière (1825-1848) Munich devint de plus une ville d'art réputée. La plupart des bâtiments de la ville datent du XIXe siècle, en particulier du règne de Maximilien II.  Schwabing devint au tournant du siècle le quartier des artistes dans lequel un grand nombre d'écrivains et de peintres de cette époque s'y croisaient.  Comme un grand nombre de grandes villes Allemandes, Munich subit d'importantes destructions dues aux bombardements massifs des Alliés pendant <st1:personname productid="la Seconde Guerre" w:st="on">la Seconde Guerre</st1:personname> mondiale mais elle fut reconstruite pendant l'occupation américaine. Munich accueillit les jeux Olympiques d'été de 1972, pendant lesquels des terroristes palestiniens ont assassiné des athlètes israéliens (voir l'article Massacre de Munich). Le 5 septembre, les terroristes tuent deux Israéliens et en prennent neuf autres en otages. Le bilan fut lourd, tous les otages sont tués, cinq des huit terroristes sont abattus et un policier meurt. Les jeux sont interrompus un jour. Certains athlètes décident de quitter la compétition. Le film Munich réalisé en 2005 par Steven Spielberg s'inspire de cet évènement. Pour ces jeux, la ville fut équipée de sa première ligne de métro. Munich est connue internationalement pour ses collections d'art ancien et classique. Ainsi l'Alte Pinakothek (ancienne pinacothèque), <st1:personname productid="la Neue Pinakothek" w:st="on">la Neue Pinakothek</st1:personname> (nouvelle pinacothèque)), la Pinakothek der Moderne (pinacothèque dédiée à l'art moderne), et le Lenbachhaus font partie des musées les plus renommés du monde. Le Deutsches Museum (musée allemand) consacré aux sciences et techniques est avec plus d'un million de visiteurs par an, l'un des musées les plus visités d'Europe. Il y a également dans l'enceinte de la ville le Bayerische Staatsoper (Opéra de l'État de Bavière), le Bayerische Staatsschauspiel (Théâtre de l'État de Bavière) qui a sa scène principale dans l'ancien théâtre de <st1:personname productid="la Résidence. Le" w:st="on">la Résidence. Le</st1:personname> célèbre Oktoberfest plus connue en France sous le nom de Fête de la bière (également appelée Wiesn par les Munichois du fait qu'elle a lieu sur le Theresienwiese (Pré de Thérèse)) en souvenir de la fête populaire organisée pour le mariage de la princesse Thérèse von Sachsen-Hildburghausen avec le roi Ludwig I est la plus grande foire foraine et fête populaire de ce style et est visitée par des touristes du monde entier.
    Vue sur la mairie et Frauenkirche (Notre Dame)

     

    Mairie

    Glockenspiel


    Frauenkirche


    l'interieur de St Michael


    Feldherrenhalle et TheatinerKirche




    Nationaltheater


    Wittelsbacher Brunnen (Fontaine Wittelsbach)

    Siegestor (Arc de Triomphe)




    Chinesischer Turm (Tour Chinoise)



    Monoptoros


    Bavaria et Siegeshalle
    Nymphenburger Schloss
    Vue sur le stade Olympique



    Octoberfest (Fëte de la Bière)

     

     

















    votre commentaire

  • Les villes que j'ai habité dans mon pays natal
     l'Allemagne

     


     
     
    et dans mon pays d'adoption
    La France






    Faites un petit détour par ces villes pour mieux les connaître
    vous les trouvez sur le blog ou par les liens ci-dessous:

    Esslingen

    Diez

    München

    Heidelberg

    Gengenbach

    Colmar

    Müllheim

    Breisach

    Draguignan

    Melun

    Wittlich

    Biscarrosse

  •  

     

    ESSLINGEN AM NECKAR

     

    Esslingen - Ville moderne au charme médiéval<o:p style="color: #990000;"></o:p>
    La ville d'Esslingen am Neckar, ancienne ville libre d'Empire, se situe dans la vallée, entourée de paysages de vignobles. <o:p style="color: #990000;"></o:p>
    L'histoire d'Esslingen remonte à 1200 ans et la ville s'ouvre avec dynamisme au 21e siècle grâce à de grandes sociétés internationales.<o:p style="color: #990000;"></o:p>
    Curiosités de Esslingen:
    Le plus ancien ensemble de maisons à colombages d'Allemagne<o:p style="color: #990000;"></o:p>
    Château fort et chemin de ronde avec vue magnifique sur la ville moyenâgeuse et sur les vignobles
    Ancien Hôtel de ville avec carillon et façade Renaissance, couronnée de tourelles, signée Heinrich Schickhardt
    Nombreuses églises à vitraux moyenâgeux de 1300


    Esslingen am Neckar vue générale

     

    Mairie et Place de la Mairie

     

    Mairie

     

    Petite ruelle

     

    Maisons historiques

    Vignes et chemin de la forteresse

     

    Tour de la forteresse

     

    Tours avec forteresse

     

    Dicke Turm (la grosse Tour)

    Schelztor

     

    Vue sur l'église St Paul

     

    Vue sur la Vieille ville

    Une dernière vue générale


     

    source : Wikipedia - Esslingen

     



    1 commentaire
  • L'association "Dame Malice" a organisé son premier salon de créateurs de broderie ce week-end.

    Il y avait :

    Annick Abrial,  Atelier de Circé, Atelier du pic vert,  Bleu framboise, Brodéla, Broderie Avenue, Chloé de la claye, Chouett'alors, Fleur de lin ( atelier boutis), <o:p></o:p>

    Florence Pacaud, Passion des croix, Un  point c est tout, La boutique "Les ciseaux d argent".